Chats errants et non stérilisés : le sauvetage d’Iris

Le problème des animaux errants représente un challenge quotidien pour les associations. Souvent non stérilisés, les chats errants se multiplient à vitesse grand V. Et impossible pour les associations de recueillir tous ces chats et de les placer ! Pour limiter ces problèmes sans avoir recours aux euthanasies, des associations de « chats libres » ont vu le jour.

Commençons par un petit problème de mathématiques : Deux chats, un mâle et une femelle sont abandonnés dans la nature. Ils ne sont pas stérilisés et :

  • une femelle peut avoir deux portées de chatons chaque année
  • en moyenne, à chaque portée, 2.8 chatons survivent
  • les chats sont capables de se reproduire dès l’âge de 6 mois

Combien de chats retrouvera-t-on au bout de 1 an ? 3 ans ? 5 ans ? 10 ans ?

chats-errants-probleme

Pour ceux qui auront fait le calcul, on se rend vite compte qu’il est préférable d’agir le plus vite possible ! Pour ceux qui ne l’ont pas fait, voici les réponses : 12 chats au bout d’un an, 382 au bout de 3 ans, 12 680 au bout de 5 ans et plus de 80 000 au bout de 10 ans.

Pour éviter les euthanasies pratiquées en masse dans ces cas, des associations de chats libres ont vu le jour. Leur but : capturer les chats, les stériliser ou les castrer et les relâcher. De cette façon, la population féline est maîtrisée, sans avoir recours aux euthanasies. Les associations récupèrent parfois les chats les plus sociables pour leur trouver une famille d’adoption.

C’est le cas de Iris, une jeune minette abandonnée en ville. Elle a fait ses chatons dans la rue avant d’être recueillie en septembre 2014 avec les deux survivants, Jag et Janus. Après des débuts difficiles, Iris s’est révélée vive et affectueuse. Jag et Janus (12 mois), du fait de leur rencontre tardive avec l’humain, sont encore craintifs. Peu habitués aux caresses, ils adorent cependant qu’on les fasse jouer et qu’on leur distribue des friandises ! Malgré leurs craintes, ils sont curieux du monde qui les entoure.

Iris, Jag et Janus, maintenant qu’ils ont été sociabilisés, identifiés, stérilisés et vaccinés sont à l’adoption. Si vous êtes intéressés, l’hésitez pas à contacter l’association Justine and Co !

L’association Justine and Co

logo-justine-and-co

« Notre association a été créée en septembre 2014, nous recueillons des animaux de compagnie abandonnés que nous plaçons en famille d accueil en attendant de leur trouver une famille pour la vie. Nous stérilisons aussi les chats libres pour éviter la surpopulation. »

Chats errants et non stérilisés : le sauvetage d’Iris
5 (100%) 18 vote[s]

Commentaires

Laisser un Commentaire
  1. il y a 3 chatons qui viennent avec leur mère à la maison, je les nourris, j’aimerai qu’ils soient stérilisés pour éviter la prolifération, lamère a été stérilisée par un voisin.

    • Bonjour,
      Effectivement, mieux vaut les faire stériliser pour éviter d’autres reproductions ! Pour faire stériliser les petits, vous pouvez vous rapprocher d’une association qui pourrait les faire stériliser et vous aider à leur trouver une famille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Chaargement…

0

Commentaires

Lors de vos fêtes de vacances, à quel animal ressemblez-vous ?

Saurez-vous reconnaître ces 5 animaux méconnus complètement trognon ?