Pet sitter professionnel ou garde d’animaux par un particulier : quelle différence ?

Qu’est-ce qu’un pet sitter ? Un pet sitter est une personne gardant votre animal pendant votre absence (vacances, weekends, etc) contre une rémunération selon la durée de garde et selon la personne. Le pet sitter s’engage à prendre soin de votre protégé pendant votre absence et le chouchouter comme un roi !

Depuis quelques années, de nombreux sites de mise en relation pour trouver un pet sitter ont vu le jour : Holidog, Animaute, MrAnimo, DogVacances… Des sites qui permettent de trouver plus facilement un pet sitter pour partir en vacances l’esprit serein. Mais souvent, ces pet-sitter sont des particuliers comme vous et moi, qui se proposent sur ces plateformes. Parallèlement, il existe des pet sitter professionnels. On a voulu en savoir plus sur la différence entre pet sitter pro et les particuliers se proposant pour garder un animal.

[cq_vc_thumbnailcaption images= »5144″ minheight= » » imageposition= »top » onclick= »customlink » buttonbg= »#ef6768″ thumbnaillink= »url:https%3A%2F%2Fwww.blog.take-me-home.com%2Fguide-complet-garde-danimaux-efficace%2F||| » captiontitle= »Pas encore trouvé de solution de garde ? » caption= »Décryptage des différentes solutions de garde et infographie pour vous aider à choisir ! » captionbutton= »Lire » buttonlink= »url:https%3A%2F%2Fwww.blog.take-me-home.com%2Fguide-complet-garde-danimaux-efficace%2F||| »]

Voici une interview qui vous aidera sûrement à mieux comprendre les subtilités entre le statut de pet sitter professionnel et celui de particulier. On peut penser qu’il s’agit de la même chose, mais pas tant que ça finalement…

Quelle est la différence entre un Pet Sitter Professionnel et un particulier proposant ses services pour garder des animaux ?

Sandrine Baudry : La première différence c’est le statut juridique. Un professionnel est, par définition, déclaré.
La garde d’animaux est donc une activité qu’il effectue régulièrement et pour laquelle il a donc acquis un certain savoir-faire et de l’expérience.
La seconde différence, c’est la qualification. En France, la réglementation impose au pet sitter d’obtenir une autorisation préfectorale pour exercer son activité : le certificat de capacité.
Ce certificat est délivré après validation de connaissances théoriques sur les besoins biologiques, physiologiques, comportementaux et sur l’entretien des animaux de compagnie.
Et enfin, un professionnel vous proposera toujours la signature d’un contrat afin de sécuriser la prestation.

Floriane Resmond : Il serait naïf de croire qu’il faut simplement aimer les animaux pour savoir s’en occuper. Avoir une vraie expérience et des compétences sont des atouts non négligeables. Non seulement cela rassure les clients mais ces connaissances sont nécessaires en cas de problèmes avec les animaux : savoir détecter un souci de santé, être à l’écoute des différents animaux qui n’ont pas la même manière de communiquer, avoir du sang-froid si l’animal a un accident et bien sûr conseiller les maîtres !
Quand un maitre confie ses clés et son animal, il doit le faire en toute confiance.

Morgane Moraine : Un particulier, à moins de proposer ses services de pet sitter gratuitement, est donc en dehors du cadre légal et ne vous propose aucune garantie (de compétence ou d’assurance). Un professionnel est donc plus encadré (ce qui le contraint de payer des charges), dans la légalité et a une charge de travail administratif conséquent; un particulier n’a pas de charges à payer et n’a pas ou peu de travail en amont des visites.

Si l’on choisit un pet sitter non diplômé et non déclaré, quel est le risque ?

Floriane : Ce métier va bien au-delà que faire des câlins et donner à manger. Lorsque vous gardez un animal, légalement il y a un transfert de garde et vous possédez le trousseau du domicile, vous avez donc une grande responsabilité vis-à-vis de l’animal et du propriétaire.

Sandrine : Le risque principal vient de l’ignorance et du manque de compétence. Le pet-sitter ne sera peut-être pas apte à déceler un problème chez un animal et à agir en conséquence.
Et côté juridique, un client mécontent de son pet-sitter aura très peu de possibilité de recours si celui-ci n’est pas déclaré.

Morgane : Faire appel à un pet-sitter, c’est confier son animal mais également son logement à un(e) inconnu(e).
Les risques de faire appel à un particulier sont donc multiples :

  •  pour l’animal : sans aucune référence, vous ne pouvez pas vous assurer des compétences et du sérieux de la personne. Si un imprévu survient (problème de santé par exemple), difficile de savoir si la personne saura bien réagir ou même si elle vous informera à temps. Une personne sans formation peut très bien aimer passionnément les animaux, sans pour autant pouvoir assurer leur bien-être avec certitude.
    De plus, si vous avez un animal craintif ou avec un caractère particulier, la personne ne saura peut-être pas comment réagir/agir pour rassurer votre protégé et lui assurer un séjour apaisant.
  •  pour le logement : si la personne qui intervient chez vous casse quelque chose par maladresse, il y a peu de chance que son assurance personnelle prenne en compte le remboursement

 Selon vous, pourquoi existe-t-il autant de particuliers se proposant pour garder des animaux ?

Sandrine : La garde d’animaux est un métier qui semble à la portée de tous, au même titre que le jardinage ou le baby-sitting. Cela fait partie des activités qu’on qualifie souvent de petit boulot pour étudiants, retraités ou pour les actifs qui veulent arrondir leur fin de mois.

La législation concernant ce métier est encore peu connue mais de plus en plus de pet-sitters se professionnalisent et se regroupent pour harmoniser leurs pratiques donc le métier commence à se faire connaitre du grand public, surtout dans les grandes villes où il y a un réel besoin.

 Les Pet-Sitters professionnels sont-ils également présents sur les sites de garde d’animaux ? Si oui, comment les reconnaître ?

Sandrine : Chaque pet-sitter professionnel a sa propre politique de communication. Certains visent large et s’inscrivent même sur les sites où ils sont en concurrence directe avec les particuliers, certains ne font pas ce choix.
Pour les reconnaitre, recherchez simplement un n° SIRET et un n° de certificat de capacité. Les profils « premium » sur les sites de mise en relation ne correspondent absolument pas à des professionnels. Il s’agit uniquement de personnes qui ont payé pour la mise en avant de leur annonce. Certains sites proposent peut-être de mettre en avant les profils pro, mais ils sont encore très rares.

Morgane : Avec la prolifération de sites de mise en relation entre particuliers, dont certains spécialisés dans les services de pet-sitting, il devient très facile de s’inscrire en quelques clics et quelques minutes. Certaines personnes cherchent simplement un moyen d’arrondir les fins de mois sans forcément aimer les animaux.

 Quelle est la différence de tarifs entre un pet-sitter professionnel et un particulier ?

Sandrine : Afin de fixer ses prix, un professionnel aura au préalable fait une étude de marché et un calcul des coûts (cotisations sociales, assurance, frais de déplacement et/ou de local, budget communication, formation, etc.)
Un professionnel sera donc la plupart du temps plus cher qu’un particulier. Mais ce n’est pas toujours le cas, surtout quand le client passe par un site de mise en relation où il devra payer une commission au site en plus de la rémunération du pet-sitter.

Quand un client a un budget d’environ 12-15 € par jour pour son animal, il vaut mieux qu’il fasse appel directement à un professionnel s’il en a un dans son secteur plutôt qu’un site de mise en relation où un pet-sitter pas forcement qualifié assurera la prestation pour un prix équivalent voire beaucoup plus cher.

Morgane : Un particulier perçoit net la somme demandée. Sauf s’il passe par un site de mise en relation, auquel cas un pourcentage est prélevé par ce site.
De plus, les particuliers proposent souvent leurs services comme un travail d’appoint. Les professionnels eux vivent de cette activité (ou essayent). Il est donc nécessaire, pour assurer une pérennité de l’entreprise et pouvoir proposer ses services de façon durable de pratiquer des tarifs justes, en rapport avec la qualité de leurs services et le temps passé.

 Et en cas de pépin (perte de l’animal, accident…) : comment ça se passe avec un Pet Sitter Professionnel ? Et si je passe par un site de mise en relation et que je choisis un pet-sitter particulier ?

Sandrine : En cas de problème avec un animal, un professionnel prendra le soin de vous contacter afin de vous prévenir de la situation et discuter des possibilités (transport de l’animal chez le vétérinaire par exemple).
Chaque pet-sitter est libre de proposer les solutions qu’il souhaite proposer à ses clients. N’hésitez pas à lui poser la question lors de votre première rencontre, cela vous permettra de vous rassurer sur ce point.
Les professionnels ont également une assurance couvrant les risques liés à leur profession. Ce qui peut être fort utile en cas de problème.
Pour les personnes faisant appel à des sites de mises en relations, attention, c’est le pet-sitter qui est responsable de la garde de votre animal et qui devra donc réagir en cas de problème. Le site est juste un intermédiaire dans cette transaction, vous ne pourrez donc pas vous retourner contre lui si votre animal a été perdu par exemple.

Floriane : Les sites de mise en relation, comme leur nom l’indique, servent à mettre en relation et n’ont pas d’autre rôle. Ils se détachent de toute responsabilité en cas de problème à contrario d’un professionnel qui fera tout pour rassurer et satisfaire son client.

 On entend de temps en temps des histoires d’arnaques de Pet-Sitter : une personne qui se propose pour garder un animal qui n’est pas sérieuse ou qui empoche l’argent avant puis disparaît. Comment les éviter ?

Sandrine : Comme partout, il y a toujours des gens irrespectueux. Dans tous les cas, rencontrez votre pet-sitter avant toute prestation et posez-lui toutes vos questions. Instaurer une relation de confiance est très important et tout pet-sitter qui a le sens du service saura vous consacrer du temps pour vous présenter ses prestations et vous rassurer quant à la garde de votre animal.

Floriane : Un Siret et un agrément ne sont pas suffisants. Un bon professionnel sera déjà connu dans le monde animalier. Demandez-lui des recommandations de clients, de vétérinaires et d’autres contacts professionnels, ce sera une très bonne façon de le tester.
S’il débute, ce sera plus compliqué, forcément il n’aura pas beaucoup de clients et de réseau ce qui ne veut pas dire qu’il sera malhonnête et incompétent. On a tous débuté un jour grâce à la confiance de nos premiers clients.
Faites bien attention, lors de la pré-visite, il devra au minimum proposer un contrat, remplir une fiche relativement complète et vous remettre une facture.
Ecoutez aussi votre intuition, mieux vaut ne pas poursuivre si vous n’avez pas de feeling avec la personne, vous lui confiez votre animal et votre domicile.

 Vous avez créé le Collectif des Pet-Sitters Professionnels, quel est son but ?

Floriane : En 2014 j’ai décidé de réunir des pet-sitters, professionnels sérieux et déclarés, au sein d’un groupe Facebook afin d’échanger sur notre métier.
Au fil du temps et des discussions, nous avons noué une grande complicité. Nous nous sommes aperçus de la prolifération des pet-sitters amateurs (sites, annonces etc.) et nous avons souhaité faire re-connaitre ce métier au plus grand nombre comme une activité sérieuse et réglementée et non comme un job d’appoint.

L’animal est dorénavant considéré comme un membre de la famille, confieriez-vous un membre de votre famille aux mains du premier venu ?

Ce groupe a donné naissance au Collectif des Pet-Sitters Professionnels de France en 2015 afin de nous donner une visibilité.
Nous ne sommes pas une association, il n’y a pas de notion financière, nous avons seulement à cœur de promouvoir le métier, pouvoir recommander de bons professionnels en France et éventuellement donner des indications aux futurs pet-sitters.
Nous sommes actuellement 70, certains pet-sitters proposent des visites à domicile, une pension familiale, des promenades. Les animaux gardés sont les chiens, chats, rongeurs, oiseaux et animaux de ferme.

Beaucoup de nos clients déménagent et si nous pouvons recommander un collègue c’est un gage de sérieux.

Pour en savoir plus sur le collectif c’est par ici :

Site internet : https://collectif-pet-sitters-pro.jimdo.com
Page Facebook : https://www.facebook.com/collectif.petsitters.pros.france

N’hésitez pas à les contacter pour faire garder votre animal cet été :

Merci beaucoup pour vos témoignages et bonne continuation à vous les filles ;)

Pet sitter professionnel ou garde d’animaux par un particulier : quelle différence ?
4.9 (98.11%) 53 votes

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Chaargement…

0

Commentaires

Garde d’animaux : le guide pour trouver la solution parfaite !

Ecole du chat Quiberon : des actions magnifiques !