Plein d'amourPlein d'amour

Venir en aide aux animaux handicapés : comment ça se passe ?

Il arrive que lorsque les associations interviennent, les animaux soient déjà malades ou maltraités. Des animaux qui peuvent avoir des séquelles de leur passé, et vivre le reste de leur vie avec un handicap. Nous avons voulu en savoir plus sur ces sauvetages, et l’avenir de ces animaux handicapés.

Pour répondre à toutes les questions que l’on se pose : dans quelles conditions sont retrouvés ces animaux handicapés, comment ça se passe de leur sauvetage à leur adoption,…

Nous avons interrogé l’association Les Amis de Pépito, qui recueille des animaux, parfois des éclopés de la vie, mais qui ne demandent qu’à être aimés !

Et pour introduire ce sujet, souvent sujet à de nombreux débats, voici une petite bande dessinée traduite par nos soins. Une image qui nous rappelle que lorsqu’on voit un animal handicapé, on peut penser qu’il souffre et qu’il ne sera pas heureux. C’est parfois même difficile de les regarder tant on éprouve de peine pour eux… Et une fois face à eux, on se rend compte qu’ils sont pleins d’amour et de joie de vivre ! Ils n’attendent qu’une chose : vivre pleinement et profiter des plaisirs de la vie.

Quelles sont les étapes d’un sauvetage, de l’accueil de l’animal à son adoption ?

Les animaux handicapés viennent souvent de l’étranger (Maroc ou Guadeloupe). Dans les pays où la rage n’est pas présente, les animaux sont rapatriés très rapidement mais en revanche pour des pays comme le Maroc, cela prend plus de trois mois (vaccin+rappel+test fiv/felv+test contre la rage).

Selon le handicap ou la maladie de l’animal, ils sont soignés (parfois des amputations en chirurgie) et placés à l’adoption lorsqu’ils sont remis sur pattes.

Pour les adoptions, j’en parle beaucoup sur les réseaux sociaux, notamment Twitter puis je discute beaucoup en privé.

Quelles sont les causes de handicap des animaux que vous recueillez ?

Les causes sont principalement des maladies non soignées, des animaux renversés par des véhicules ou de la maltraitance (borgne, aveugle ou amputation).

Coryza non soigné, jet d’acide dans les yeux, patte coincée dans des piège à renards… les causes sont malheureusement nombreuses !

Comment déterminer si l’animal pourra vivre et être heureux avec son handicap ou s’il est malheureusement trop tard pour le soigner ?

La question de l’euthanasie est toujours délicate. Je ne suis pas véto mais je suis partisante du « on tente sans s’acharner« .

Beaucoup de personnes m’ont critiqué quand j’ai pris en charge un chaton aveugle mais la question de l’euthanasie ne m’a jamais traversé l’esprit.
J’ai eu de beaux témoignages d’adoptants de chats aveugles et ils sont très épanouis, font des bêtises et grimpent sur les arbres à chat :)

Une photographe milite pour redonner une chance aux chats handicapés

Quel est le sauvetage qui vous a le plus marqué ?

Le beau Habibi, chaton aveugle marocain recueilli par « le refuge du coeur« . Il a été trouvé seul au Maroc avec ses yeux dans un état plus que catastrophique à cause d’un gros coryza.

Il a dû subir une double énucléation et s’est donc retrouvé aveugle. De loin, j’ai suivi tout son parcours, ses opérations et son arrivée dans sa famille d’accueil marocaine en attendant son rapatriement prévu dans un mois.

Stéphanie m’a contacté pour adopter ce chaton. Elle a déjà une chatte aveugle et souhaitait lui trouver un compagnon de jeux. Elle l’a rebaptisé Pépito en hommage à l’asso (oui, j’ai versé une petite larme).

chat-handicape-habibi

Comment fait-on pour rester positif ou “zen” face à ces terribles histoires ?

Il est très difficile de rester zen et positif face à la détresse animale, face à de la barbarie, face à des humains sadiques qui font du mal à des innocents.

Fréia, rebaptisée Miu, une adorable chatonne a été jetée du 3ème étage d’un immeuble. COMMENT PEUT ON FAIRE CA ? Récupérée par une fourrière, elle a eu le bassin fracturé et un oeil « foutu » à cause d’un hématome.
C’est une chatonne d’une incroyable gentillesse ! (Elle est d’ailleurs adoptée demain).

 

Comment se passe la rééducation des animaux handicapés ?

Il faut compter en moyenne un mois (parfois beaucoup plus) pour qu’un animal commence à s’habituer à son handicap, notamment pour les amputations.

Le côté psychologique des animaux renversés par des voitures est plus difficile à gérer.

Quelle est la différence quand on accueille un animal handicapé par rapport à un animal “normal” ?

Il faut parfois un peu aménager son appartement, avec des chaises à disposition ou de petits marche-pieds pour les amputés mais rien de plus. Les chats s’adaptent très rapidement à leur handicap.

Et il faut aimer les câlins car ce sont des animaux adorables.

Est-ce difficile de trouver des familles pour les animaux handicapés ?

Il a 2 catégories de personnes : celles qui sont touchées et celles qui sont dégoûtées à cause du handicap.

Pour le moment, j’ai eu de superbes familles d’accueil (notamment ce petit couple qui prend grand soin de Myrtille, chatonne tri pattes) et des adoptants plein d’amour.

Oui, c’est vrai qu’il est plus difficile de faire adopter un petit borgne ou tri pattes et il ne faut pas oublier le coût des chirurgies…. En moyenne, une amputation coûte plus de 500€ et une énucléation 150€. Toutes les chirurgies sont prises en charge par l’asso.

Vous souhaitez aider l’association à sauver plus d’animaux ?

Une fois adopté, qu’est-ce que vos adoptants en disent ?

Pour le moment, je n’ai eu que des retours positifs ;) Je prends en charge les chats valides ou avec un léger handicap. Les familles sont heureuses et l’animal aussi (et moi aussi !).

Auriez-vous un message a faire passer pour les personnes hésitant à adopter un animal handicapé ?

Oui! Qu’il ne faut pas s’arrêter au physique. Que chaque animal a le droit de vivre heureux !

Envie d’adopter un petit éclopé de la vie pour lui offrir une seconde chance et une belle fin de vie ? L’association Les Amis de Pépito recueille régulièrement des chats handicapés, n’hésitez pas à vous proposer !

Vous avez adopté un animal handicapé ? N’hésitez pas à nous raconter votre histoire en commentaires !

Venir en aide aux animaux handicapés : comment ça se passe ?
4.9 (98.71%) 31 votes

Commentaires

Laisser un Commentaire
  1. Depuis 6 mois maintenant, j’ai accueilli Olaf chez moi, chat d’un an venant d’une association, qui sortait d’une chute du 3ème étage couplée à un typhus…
    Toutes ses pattes à son actif, mais des difficultés à marcher plutôt surprenantes au début ! En effet, ses pattes arrières ne sont plus « coordonnées » au reste, et les chutes sont régulières, surtout en virage ! :p Les sauts pour descendre d’une chaise sont très maladroits, mais il tient le coup !

    Un vrai bonheur que ce chat. Après de longues semaines de traitement chez le véto, il ne supportait plus d’être porté… Maintenant il ne demande plus que ça, constamment. ^^

    Un vrai bonheur que d’avoir trouvé cette boule de poil pleine de vie, et qui finalement me fait tellement rire avec ses gamelles…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Chaargement…

0

Commentaires

Arbre à chat géant : notre sélection pour le plus grand bonheur de vos félins !

Un bar à chat à Grenoble pas comme les autres…