Abandons d’animaux : Pourquoi les chiffres seront toujours faux

Tous les étés, les médias s’emparent du sujet des abandons d’animaux lors des périodes de vacances. De nombreux chiffres sont annoncés, mais jamais un seul et même chiffre global du nombre d’abandons. Pourquoi ? C’est ce que Take Me Home vous explique !

« On voit le chiffre de 100 000 abandons d’animaux par an, parfois on parle de 60 000 animaux», quel est le vrai chiffre ? Et pourquoi personne n’est d’accord ?

Tout simplement parce qu’il est très difficile de compter précisément le nombre de chaque abandon ! Voici les principales raisons :

1/ Il existe de nombreuses associations, toutes indépendantes : difficile de recueillir l’ensemble des chiffres des animaux abandonnés

Pour le mois de juillet 2015, la SPA de Paris et ses 62 refuges partenaires comptabilisaient 999 chiens et 1624 chats abandonnés. Mais cela ne prend pas en compte l’intégralité des refuges, loin de là ! En France, on dénombre de nombreuses associations indépendantes, souvent locales, créées à l’initiative de bénévoles.

abandons d'animaux

Il existe aussi des organismes fédérateurs, comme la CNSPA (Confédération Nationale des SPA), qui rassemble pas moins de 257 associations.

On compte aussi de nombreuses autres associations de protection animale, plus ou moins connues : 30 Millions d’Amis, la Fondation Brigitte Bardot, etc.
Parmi plus de 1000 associations recueillant les animaux, indépendantes ou non, difficile de regrouper l’ensemble des chiffres des animaux de compagnie recueillis ! Et surtout : les associations ne peuvent malheureusement pas recueillir tous les animaux abandonnés…

2/ Animal à la fourrière = animal perdu ou abandonné ?

Une autre question : pour avoir le nombre d’abandons d’animaux, prend-on en compte les animaux en fourrière ? Normalement, la fourrière est réservée pour les animaux perdus ou en « état de divagation », comprendre errants. Dans la pratique, les fourrières récupèrent de nombreux animaux qui ne sont pas demandés et dont on ne retrouve jamais les propriétaires.

[cq_vc_thumbnailcaption images= »4363″ minheight= » » imageposition= »top » onclick= »customlink » buttonbg= »#3d96a7″ buttonhoverbg= »#3d96a7″ thumbnaillink= »url:https%3A%2F%2Fwww.blog.take-me-home.com%2Ffaire-identifier-pucer-tatouer-chat-chien%2F||target:%20_blank| » captiontitle= »Eviter la fourrière : identifier son animal ! » caption= »En plus d’être obligatoire, identifier son animal c’est le retrouver plus facilement s’il se perd. » captionbutton= »Tout savoir sur l’identification » buttonlink= »url:https%3A%2F%2Fwww.blog.take-me-home.com%2Ffaire-identifier-pucer-tatouer-chat-chien%2F||target:%20_blank| »]

Faudrait-il aussi compter les animaux des fourrières dans les statistiques d’abandons d’animaux ? Chez Take Me Home, on pense que oui : de nombreux animaux y sont abandonnés. D’autres sont abandonnés dans la nature ou en pleine ville puis récupérés par la fourrière.

3/ La question des chats errants…

S’ils sont là, c’est souvent parce qu’un chat a été abandonné dans la nature. Les chats abandonnés, généralement non stérilisés, se reproduisent et toute une descendance de chats errants naît. De nombreuses associations recueillent ces chat et les font stériliser pour limiter le problème. Les plus sociables seront généralement proposés à l’adoption, les plus sauvageons relâchés sur un terrain plus sécurisé.

De très nombreux chats sont retrouvés errants, suite à l’abandon de leur ancien humain. C’est sans doute ce qui est arrivé à Iris, une minette retrouvée avec ses chatons, dans la rue.

Pour comptabiliser le nombre d’abandons d’animaux, que prend-t-on en compte : uniquement les chats abandonnés ou aussi toute leur descendance ? Et comment fait-on pour différencier les chats qui ont été abandonnés des chats nés dehors ? D’autant plus que la loi sur l‘identification des chats n’est souvent pas respectée (pourtant, on risque 750€ d’amendes). Difficile dans ces conditions de déterminer précisément combien d’animaux sont abandonnés chaque année !

4/ Les abandons d’animaux « masqués » 

De nombreuses personnes cèdent leurs animaux parce qu’elle ne peuvent plus s’en occuper. Donnés ou vendus, ils cherchent un nouveau maître. Qu’il s’agisse de personnes sérieuses recherchant une super famille pour leur animal ou de personnes ayant craqué sous un coup de cœur et se rendant compte que leur vie n’est pas compatible avec un animal, il s’agit d’une forme d’abandon d’animaux. Et ces annonces sont bien plus nombreuses que ce que l’on pourrait penser !

Comment les comptabiliser alors que pour une majorité de ces annonces, les animaux ne sont même pas identifiés ?

Il en est de même avec les particuliers recueillant un animal errant, possiblement abandonné par ses anciens maîtres. Difficile de connaître le nombre d’abandons d’animaux qui ont finalement trouvé un refuge par eux mêmes, en se trouvant de nouveaux humains.

5/ Les animaux tués

Certaines personnes, ne souhaitant pas garder leur animal s’en débarrassent de façon inhumaine. Tués par balle, étouffés, jetés dans un cours d’eau, enfermés et laissés pour compte, etc… Il existe de nombreux animaux que l’on retrouve malheureusement trop tard et qui subissent des horreurs parce qu’ils ne sont plus voulus. Leur triste histoire est parfois relatée dans les faits divers des journaux mais les coupables ne sont pas toujours punis.

Difficile cependant d’estimer combien d’animaux connaissent ce triste sort… Des animaux qui ne sont généralement pas comptabilisés dans chiffres d’abandons d’animaux, alors qu’il s’agit du plus cruel abandon qu’il soit :(

Cet état des lieux n’est pas le plus joyeux mais permet de mieux comprendre pourquoi on pourra difficilement avoir des chiffres concernant les abandons d’animaux, pendant l’été ou toute l’année.

Consulter le nombre d’animaux recueillis par les associations nous donne une idée. Mais parfois, faute de place, elles ne peuvent plus accepter d’autres animaux. C’est souvent le cas en été, où les associations sont pleines à craquer.

abandons d'animaux
Il faut donc partir du principe que le nombre d’animaux abandonnés est malheureusement nettement supérieur à celui des animaux recueillis par les associations.

Et lorsque l’on parle de 100 000 abandons d’animaux par an, on ne se rend pas forcément compte de ce que cela représente. Rapporté au jour, c’est plus parlant : c’est 273 animaux abandonnés par jour !

Pour aider tous ces animaux, qui en plus d’être abandonnés, ont parfois du mal à trouver une seconde famille, nous avons créé Take Me Home.

Take Me Home, c’est un site pour rassembler toutes les personnes qui aimeraient agir, à leur échelle, pour la protection animale.

Les associations

Les familles d’accueil

Les adoptants

Inscrivez votre association pour proposer vos animaux à l’adoption et à l’accueil !

Etre famille d’accueil c’est sauver des vies !

Adopter en association, c’est sauver 2 vies. C’est aussi trouver l’animal qui vous correspond pile poil ;)

Abandons d’animaux : Pourquoi les chiffres seront toujours faux
5 (100%) 12 votes

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Chaargement…

0

Commentaires

Sensibilisation contre les abandons d’animaux : compile des meilleures vidéos !

Abandons estivaux : les coulisses des associations